Concours Mon boss c’est le meilleur

Dévoilement des employeurs engagés pour la réussite éducative

Bravo à tous les employeurs qui priorisent la conciliation études-travail des jeunes Estriens!

 

Le concours « Mon boss c’est le meilleur » vise à valoriser les employeurs qui soutiennent la persévérance scolaire des étudiants qu’ils embauchent. Pour participer, les étudiants-employés étaient invités à nous dire de quelles façons leur employeur les soutient dans leur réussite éducative. Au total, 7 employeurs engagés se sont démarqués, que ce soit par leur écoute, leur flexibilité, leur confiance ou leurs encouragements dans la poursuite des études.

 

Découvrez les employeurs gagnants de cette édition 2022 et les témoignages de leurs étudiants-employés!

Sport Trans-Action, à Coaticook

MRC de Coaticook

Employeur engagé : Alexandre Boucher, copropriétaire

 

« Mon boss… c’est vraiment le meilleur! N’étant seulement que dans la vingtaine, il se distingue par son ouverture d’esprit et son leadership. Il fait en sorte que malgré la COVID-19 et ses mesures, les employés sont tous respectés, valorisés et mis en confiance. Il réussit à prendre du temps pour nous chaque fois que nous en avons de besoin. Il a une grande qualité qui est de satisfaire le client à tout prix. Il va même jusqu’à faire des réunions avec des professionnels pour avoir des conseils et organiser des petites soirées entre collègues pour nous rapprocher les uns des autres. Il nous réserve des surprises de temps à autres. Il est très compréhensif, actif, positif, toujours de bonne humeur et surtout, fiable. Merci. »

 

Timothé Quirion, étudiant au Campus de Lac-Mégantic du Cégep Beauce-Appalaches, 18 ans

Bistro Kóz, à Magog

MRC de Memphrémagog

Employeur engagé : Geneviève Filion, chef exécutive

 

« En plus d’être à l’écoute, Geneviève est très drôle et amusante. Elle sait que ce n’est pas facile d’être plongeur et elle m’apporte des frites durant la soirée et m’oblige à aller prendre des pauses si j’oublie. Elle a même changé mon horaire pour que je puisse aller aux tournois de pêche à Lac-Mégantic, en famille, pour tout l’hiver. »

 

– Nathan Hamel, étudiant à l’école secondaire de la Ruche, 14 ans

Parc régional du Mont-Ham, à Ham-Sud

MRC des Sources

Employeur engagé : Christine Leroux, responsable de l’accueil et du service à la clientèle

 

« Christine est la meilleure boss, puisqu’elle est toujours ouverte à mes disponibilités, mes questionnements, mes suggestions et encore! Elle est toujours là pour moi, quand elle voit que je me sens différente d’habituellement. Elle est à l’écoute, elle est toujours prête à m’aider en cas de besoin et à m’en apprendre plus. Le Mont-Ham est mon premier emploi. Mes horaires sont idéaux, j’ai du temps pour moi, pour mes études. C’est la première job que beaucoup de monde aimerait avoir, surtout avec cette équipe incroyable. C’est une personne à l’écoute, généreuse, constamment joyeuse, ouverte d’esprit, très sympathique et sociable, dynamique… Bref la meilleure boss qu’on ne peut avoir. »

 

– Élaudy Duteau, étudiante à l’école secondaire de l’Escale, 14 ans

Dépanneur St-François, à Lambton

MRC du Granit

Employeur engagé : Lucie Bélanger, propriétaire

 

« Lucie est toujours à l’écoute de mes besoins. Elle sait que les études sont ma priorité et sait respecter mes demandes. Elle s’informe souvent de mes études et comment ça se passe. De plus, mon environnement de travail, y compris les autres employés, permettent de modifier mon horaire si j’en ai besoin (exemple : il m’est facile de me faire remplacer si je ne suis pas disponible à travailler). Je ne pourrais sincèrement pas souhaiter mieux comme boss! »

 

– Jeanne Rousseau, étudiante au Campus de Lac-Mégantic du Cégep Beauce-Appalaches, 19 ans

Marché Tradition Lagassé, à Weedon

MRC du Haut-Saint-François

Employeurs engagés : Bruno et Martin Lagassé, copropriétaires

 

« Nos patrons sont toujours à l’écoute de tous nos besoins. Par exemple, si dans notre milieu de travail, on a besoin de plus d’outils ou de temps pour accomplir une tâche, ils vont essayer du mieux qu’ils peuvent pour nous le donner. Aussi, nos tâches accomplies sont toujours sécuritaires. De plus, ils s’informent de comment nous allons et comment nos études vont. Je trouve aussi qu’ils sont souples au niveau des horaires. Ce ne sont jamais des horaires trop chargés; on ne travaille jamais trop et c’est facile de se faire remplacer, lorsque nous en avons besoin. »

 

– Éléonord Patry, étudiante à la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, 17 ans

Fromagerie Nouvelle-France, à Racine

MRC du Val-Saint-François

Employeur engagé : Marie-Chantal Houde, copropriétaire

 

« Ma patronne m’appuie dans tous mes projets. Elle est ouverte d’esprit, m’aide à développer mes capacités au travail et m’aide à rester motivée sur le côté études et travail. Elle est toujours présente pour moi et mes collègues. Je n’aurais pas pu souhaiter mieux comme premier emploi. »

 

– Rosalie Bonneville, étudiante à l’école secondaire Mitchell-Montcalm (pavillon Montcalm), 17 ans

Le Refuge des Brasseurs, à Sherbrooke

Ville de Sherbrooke

Employeurs engagés : Marc-Olivier Brault, Louis-Philippe Brault et Myriam Tremblay Colin, copropriétaires

 

« Mes boss ont tous vécu, récemment, la situation universitaire et ils sont donc très compréhensifs lorsqu’un problème arrive et que nous demandons des accommodations. En plus, ils tentent toujours de prévoir les moments plus difficiles pour nous afin de prévenir des situations moins optimales pour notre réussite scolaire. Ils posent les bonnes questions aux bons moments afin que tout se passe le mieux possible. Ils se soucient également de nos projets d’avenir afin de nous aider comme ils peuvent à les réaliser. Ils établissent des liens solides avec leurs employés afin d’être des personnes ressources en cas de besoins, un peu comme des parents pour certaines personnes. Ils brillent par leur côté humain, ils ne se soucient pas seulement de leur entreprise et du roulement de celle-ci. Ils cherchent toujours à rendre les employés confortables durant et après leur quart de travail. Ils ont une très grande ouverture d’esprit et ils sont aussi très empathiques. Par ailleurs, ils se sont associés avec l’association étudiante de l’Université de Sherbrooke et ils engagent 80 % ou plus d’étudiants. Ceci est très intéressant, comme ils sont situés très près de l’université! »

 

– Antoine Boutin, étudiant à l’Université de Sherbrooke, 22 ans